Terre & exil #1

« Les territoires sont des espaces réinventés. Ils existent par la main qui les façonne, par les pieds qui les arpentent et les mesurent, par les corps qui les quittent. Les sculptures présentées à Bayonne parlent de ces gestes, de ces mouvements qui transforment les espaces en territoires». Rachel Labastie

Pour le vernissage de Terre & Exil le laboratoire GNAC GNAC, à l’invitation de l’école d’Art de l’ACBA, a proposé une médiation culinaire autour du travail de l’artiste Rachel Labastie, présentant un cake long de 3m, enrobé prenant l’aspect d’un long pain de terre à découper avec les instruments utilisés par les céramistes. Le public, réuni autour d’une table conçue pour l’occasion, était invité à arpenter, plus ou moins délicatement, la matière et à la façonner avant de découvrir des goûts différents, du sucré au salé.

Ecole d’Art de l’Agglomération Côte Basque Adour – Bayonne / Crédit photo : Grégoire Lavigne